fred

Libertadores 2012 : groupe par groupe (1ère partie).

 Avant que les premiers résumés n’arrivent sur le blog, présentation des groupes de l’édition 2012. 1ere partie, les groupes 1 à 4.

Groupe 1 : Internacional, Juan Aurich, Santos, The Strongest.

Quelle place pour les boliviens et les péruviens dans un tel groupe ? Lorsqu’on hérite du dernier champion, la mission parait déjà compliquée. Mais lorsqu’ajouté au tenant du titre, on associe le vainqueur de l’édition précédente, la mission sonne comme quasi-impossible. Neymar – Ganso – Borges – Arouca – Elano auxquels est venu s’ajouter Jorge Fucile, face à D’Alessandro – Dagoberto – Leandro Damião – Oscar auxquels est venu s’ajouter Jesús Dátolo, le choc Santos – Inter s’annonce déjà comme l’un des sommets du groupe. The Strongest et Juan Aurich devraient suivre ce duel à distance.

Pronostic : 1- Internacional, 2- Santos, 3- Juan Aurich, 4- The Strongest

Groupe 2 : Emelec, Flamengo, Lanús, Olimpia

Sur le papier, le Mengão fait office de grandissime favori du groupe. Avec sa star Ronaldinho et le retour de Vagner Love, la puissance offensive du groupe de Joel Santana (arrivé la semaine passée en remplacement de Vanderlei Luxemburgo) fait trembler les défenses sud-américaines. Reste au champion du Brésil 2009 à régler ses problèmes internes (dirigeants, salaires, etc…). Attention également aux trois autres membres du groupe qui n’ont rien de simple faire-valoir. Emelec reste un habitué de l’épreuve et a renforcé considérablement son attaque avec l’arrivée de Luciano Figueroa. Lanús, troisième meilleure équipe argentine sur les trois dernières saisons, et Mauro Camoranesi ont tout du parfait outsider du groupe tout comme les paraguayens d’Olimpia, avec dans leur rang le cousin de Lionel Messi, Maxi Biancucchi, et son duo d’attaque Pablo Zeballos – Luis Nery Caballero (l’une des révélations annoncée de l’épreuve), triple vainqueur de l’épreuve (la dernière fois en 2002).

Pronostic : 1- Flamengo, 2- Olimpia, 3- Lanús, 4- Emelec.

Groupe 3 : Bolivar, Junior, Universidad Católica, Unión Española

L’un des groupes les plus ouverts de la competition. Entre le champion de l’Adecuación bolivien de Juan Carlos Arce qui restera délicat à jouer chez lui eu égard à l’altitude, Junior, qui avait remporté le groupe 2 l’an passé avant de tomber in-extremis en huitièmes de finale et les deux habitués chiliens dont le quart de finaliste 2011 Universidad Católica (éliminé à la dernière seconde par le futur finaliste Peñarol), chaque point vaudra cher. Reste que les chiliens, football en poupe en Amérique Latine, devraient faire office de favoris.

Pronostic : 1- Universidad Católica, 2- Unión Española, 3- Junior, 4- Bolivar.

Groupe 4 : Arsenal Sarandi, Boca Juniors, Fluminense, Zamora.

L’autre groupe de la mort dominé par un duel au sommet entre deux géants. D’un côté le Boca Juniors de Falcioni et son côté tueur froid, qui retrouve la compétition après deux ans d’absence, de l’autre le Fluminense d’Abel Braga et sa star Fred, qui a totalement manqué son huitième de finale l’an passé. Comme pour le choc Santos – Inter du groupe 1, on salive à l’avance de la double confrontation Boca – Flu. A leurs côtés, si les vénézuéliens de Zamora sont annoncés comme simple victime expiatoire dans ce groupe pour leur première apparition dans la compétition, l’autre équipe argentine, Arsenal garde une chance de s’inviter à la fête. Meilleur argentin de la dernière sudamericana, el Arce et sa star Lisandro López a tout du piège parfait (et de se rappeler qu’en 2011, Arsenal n’a pas perdu face à Boca).

Pronostic : 1- Fluminense, 2- Boca Juniors, 3- Arsenal, 4- Zamora.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d299251111/htdocs/libertadores/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405