bolivar

L’exploit de Bolivar.

Pendant que Junior espérait encore se qualifier en recevant le leader déjà qualifié, Bolivar était aux portes d’un exploit : il fallait cependant battre la Católica.

C’est un véritable exploit : en étrillant l’Universidad Católica, les boliviens de Bolivar décrochent le dernier billet qualificatif pour les huitièmes. Pendant que Junior s’imposait chez lui devant le leader Unión Española, Bolivar assurait sa qualification en inscrivant 3 buts, synonyme d’une meilleure différence de but général. C’est grâce à cela que les boliviens décrochent leur qualification pour les huitièmes.

Vidéos :

Feuilles de match :

Bolivar 3 – 0 Universidad Católica
Copa Libertadores 2012 – Groupe 3 – 6e journée
Estadio Hernando Siles – 25 000 spectateurs
Buts : Pablo Frontini (1), Walter Flores (26) et Damián Lizio (47)

Arbitre : Carlos Vera
Avertissements : Sepúlveda et Ríos pour la Católica

Formations :

Bolívar: Marcos Argüello (m.84, Romel Quiñónez); Lorgio Álvarez, Edemir Rodríguez, Pablo Frontini, Gabriel Valverde; Walter Flores, Rudy Cardozo, Jhasmani Campos; Damián Lizio (m.83, Ronald Eguino), Ever Cantero, Juan Carlos Arce (m.83, Abdón Reyes). Entraîneur : Guillermo Hoyos.

Universidad Católica: Cristopher Toselli; Michael Ríos, Cristian Álvarez, Enzo Andía, Matías Campos Toro (m.57, Matías Pérez); Francisco Silva (m.65, Kevin Harbottle), Jorge Ormeño, Francisco Pizarro (m.54, Gonzalo Sepúlveda), Felipe Gutiérrez; Roberto Ovelar, Daud Gazale. Entraîneur : Mario Lepe.

Junior 2 – 1 Unión Española
Copa Libertadores 2012 – Groupe 3 – 6e journée
Estadio Metropolitano
Buts : Sherman Cárdenas (22) et Luis Páez (34) pour Junior, Emiliano Vecchio (12) pour Unión Española

Arbitre : Federico Beligoy
Avertissements : Braynner García pour Junior, Marco Hidalgo, Eduardo Lobos, Braulio Leal pour Unión Española
Expulsion : Carlos Rodríguez (29) pour Junior

Formations

Atlético Junior: Carlos Rodríguez, Iván Vélez, Héctor Quiñónez, Daniel Briceño, Harold Macías, Breiner Belalcázar, Braynner García, Sherman Cárdenas (m.62, Vladimir Hernández), Víctor Cortes (m.31, José Luis Chunga), Juan Núñez (m.62, Luis Carlos Ruiz), Luis Páez. Entraîneur : José Hernández.

Unión Española: Eduardo Lobos; Marco Hidalgo (m.46, Emanuel Herrera), Diego Scotti, Rafael Olarra, Leonel Mena; Dagoberto Currimilla, Braulio Leal (m.66, Gonzalo Villagra), Mauro Díaz; Oscar Jaime (m.57, Fernando Cordero), Emiliano Vecchio, Jean Paul Pineda. Entraîneur : José Luis Sierra.