inter

L’Inter par le soupirail.

Alors que Santos était déjà qualifié, il restait un infime espoir à The Strongest pour réaliser un exploit énorme.

Ils avaient créé la première grande surprise de l’épreuve et rêvaient de terminer la phase de groupe sur un autre exploit. Il n’en fut rien. Alors que l’Internacional tombait au Pérou, les boliviens de The Strongest devaient se contenter de tenter de résister face au Santos de Neymar. Acculés sur leurs buts, les boliviens s’inclinent face au Peixe et rendent les armes sans véritablement avoir eu quelque chance de lutter. Loin de là, un décevant Inter respire.

Vidéos :

Feuilles de match :

Santos 2 – 0 The Strongest
Copa Libertadores 2012 – Groupe 1 – 6e journée
Estadio Vila Belmiro – 18 000 spectateurs
Buts : Alan Kardec (85) et Neymar (87)

Arbitre : Julio Quintana
Avertissements : Henrique et Adriano pour Santos, Vaca, Parada et Reyes pour The Strongest

Formations :

Santos : Rafael; Henrique, Edú Dracena, Durval, Juan; Henrique, Arouca, Ibson, Paulo Henrique Ganso; Neymar, Borges. Entraîneur : Muricy Ramalho.

The Strongest : Daniel Vaca; Enrique Parada, Matías Marchesini, Luis Méndez, Jair Torrico; Leonel Reyes, Nelvin Soliz, Alejandro Chumacero, Ernesto Cristaldo; Pablo Escobar, Luis Melgar. Entraîneur : Eduardo Villegas.

Juan Aurich 1 – 0 Internacional
Copa Libertadores 2012 – Groupe 1 – 6e journée
Estadio Elías Aguirre – 3000 spectateurs
But : Luis Tejada (77)

Arbitre : Marlon Escalante
Avertissements : Penny, Molina et Rojas pour Juan Aurich, Indio, Tinga et D’Alessandro pour l’Internacional

Formations :

Juan Aurich: Diego Penny, Diego Minaya, Luis Guadalupe, Leandro Fleitas, Nelinho Quina, Alfredo Rojas, Jorge Molina (Jhon Valencia, 21), Anderson Cueto, William Chiroque, Ysrael Zúñiga (Israel Khan, 84), Luis Tejada. Entraîneur : Diego Umaña

Internacional: Muriel, Nei, Bolívar, Indio, Kléber, Elton, Silva (Jo, 65), Tinga (Joao, 86), Andrés D’Alessandro, Gilberto (Jajá, 46), Damiao. Entraîneur : Dorival Junior.