Groupe 2 : Monterrey 2 – 1 Nacional (PAR)


Match couperet entre les deux vaincus de la première journée du groupe 2. Au terme d’un match tendu et après 10 folles minutes, les Rayados s’imposent et respirent.

En s’inclinant lors de l’ouverture de la Copa Libertadores, Monterrey et le Nacional d’Asunción n’avaient d’autres choix que de s’imposer lors de la seconde journée sous peine de prendre un retard difficile à surmonter. Cette épée de Damoclès nous aura offert un match tendu et passionnant.

En l’absence de son gardien habituel Jonathan Orozco et de son buteur Aldo De Nigris, tous deux retenus en sélection (match amical remporté 5-0 face à la Bolivie), les Rayados subissaient le rythme imposé par les paraguayens et souffraient de ne pas trop s’approcher des cages adverses. La mi-temps intervenait sans que l’on devine du destin de ce match.

Il allait basculer en 8 minutes à l’heure de jeu. Sur une action collective parfaite, les Rayados ouvraient le score par Sergio Santana et pensaient alors avoir fait le plus dur. C’était sans compter sur la réaction du Nacional. Guillermo Beltran s’effondrait dans la surface mexicaine et Herminio Miranda ramenait les paraguayens dans le match. La joie mexicaine n’avait durée que 6 minutes. Celle des paraguayens allait durer soixante secondes. Osvaldo Martínez, à la limite du hors-jeu, s’en allait tromper Germán Caffa et offrait l’avantage à Monterrey. Les Rayados finissaient la rencontre en contrôlant tranquillement leur adversaire.

Avec ces trois premiers points, Monterrey ouvre enfin son compteur en Libertadores et se replace dans le bon wagon.

Résumé vidéo :

Feuille de match :

Monterrey 2 – 1 Nacional (PAR)
Copa Libertadores – Groupe 2 – 2e journée.

Buts : Sergio Santana (60e) et Osvaldo Martínez (68e) pour Monterrey, Herminio Miranda (67e) pour Nacional

– Monterrey: Omar Ortíz; Héctor Morales, José Basanta, Diego Cervantes (m.62, Val Baiano), Sergio Pérez; Jesús Arellano (m.72, Gerardo Galindo), Luis Pérez, Juan Carlos Medina (m.62, Nery Cardozo), Walter Ayoví; Osvaldo Martínez, Sergio Santana. Entraîneur : Víctor Manuel Vucetich

– Nacional: Germán Caffa; Herminio Miranda, Arturo Aquino, Ricardo Mazacotte, Alfredo Rojas; Carlos Ruiz, Marcos Riveros, Ramón Cáceres (m.64, Marcos Melgarejo), Fabián Caballero; Orlando Borlón, Ariel Bogado (m.46, Guillermo Beltrán). Entraîneur : Ever Almeida.