santacruz

Nacional 1 – 1 San Lorenzo

Finale inédite entre deux équipes qui n’avaient jamais atteint un tel stade dans l’histoire de la Libertadores. Au Defensores del Chaco, la Nacional voulait prendre de l’avance avant le périlleux déplacement à Buenos Aires.

Julio Santa Cruz a beau avoir sauvé l’essentiel pour le Nacional à la 92e minute, San Lorenzo semble déjà avoir posé une main sur la Libertadores. Dans un Defensores del Chaco bouillant, le Ciclon a longtemps contrôlé le rythme de la rencontre, s’appuyant sur un Piatti qui fera regretter son absence au retour. Mais la force du Nacional est de ne jamais rien lâcher. Profitant d’une baisse des argentins, les paraguayens allaient se procurer quelques situations dangereuses par Julián Benítez, José Cáceres et Derlis Orué. Mais San Lorenzo terminait mieux le premier acte sans pour autant trouver la faille.

Il fallait attendre l’heure de jeu pour voir la rencontre basculer. Une volée du droit parfaite de Mauro Matos donnait l’avantage au Ciclon qui penser alors le tenir jusqu’au terme de la partie. Jusqu’à ce dernier rush du Nacional qui permettait à Julio Santa Cruz d’arracher l’égalisation et préserver ainsi le suspense.

Résumé

Feuille de match :

Nacional 1 – 1 San Lorenzo

Copa Libertadores 2014 – Finale aller

Estadio: Defensores del Chaco

Buts : Julio Santa Cruz (92) pour le Nacional, Mauro Matos (54) pour San Lorenzo.

Arbitre : Wilmar Roldán

Formations :

Nacional: Ignacio Don; Ramón Coronel (Julio Santa Cruz), Leonardo Cáceres, Raúl Piris, David Mendoza; Silvio Torales, Derlis Orué (Hugo Lusardi), Juan Argüello, Julián Benítez (Cecilio Domínguez); Freddy Bareiro, Marcos Melgarejo. Entraîneur : Gustavo Morínigo.

San Lorenzo: Sebastián Torrico; Julio Buffarini, Fabricio Fontanini, Santiago Gentiletti, Emmanuel Más; Héctor Villalba (Gonzalo Verón), Juan Mercier, Néstor Ortigoza (Enzo Kalinski), Ignacio Piatti; Leandro Romagnoli (Pablo Barrientos), Mauro Matos. Entraineur : Edgardo Bauza.