Groupe 5 : L’Inter envoie Flamengo en huitièmes.


Après le petit score de la veille, le destin de Flamengo était lié au résultat du choc Internacional – Deportivo Quito, finale du groupe 5.

Leader du groupe à l’aube de la dernière journée, le Deportivo Quito devait absolument ne pas perdre (ou avec un écart d’un but) sous peine de se voir doublé sur la ligne par Flamengo.

Pourtant, il n’y a pas eu l’ombre d’un suspense à Porto Alegre. La machine Internacional n’a fait qu’une bouchée des équatoriens : un 3-0 sec qui élimine Quito à la différence de but et envoie le Flamengo d’Adriano en huitièmes de finale par la plus petite des portes.

Dans l’autre match du groupe, Cerro et Emelec se sont quitté sans but.

Internacional 3 – 0 Deportivo Quito

Résumé vidéo :

Feuille de match :

Buts : Andrezinho (3e), Bolívar (60e) et Giuliano (90e).

– Internacional : Abbondanzieri; Nei, Bolívar, Sorondo, Kleber (Fabiano Eller); Sandro, Guiñazú, D’Alessandro, Andrezinho (Giuliano); Walter (Edu), Alecsandro. Entraîneur : Jorge Fossati.

Deportivo Quito : Ibarra; Luís Checa, Iván Hurtado, Geovanny Caicedo, Isaac Mina; Saritama (Neill, Minda), Esterilla (Castro), Marcos Pirchio (Donoso); Borqhello, Michael Arroyo. Entraîneur : Rubén Dario Insúa.

Cerro 0 – 0 Emelec

– Cerro: Damián Frascarelli – Danilo Asconeguy, Wálter Ibáñez, Ignacio Amarilla (Fernando Alves, 46), Daniel Leites (Jonathan Soto, 63) – Richard Pellejero, Pablo Caballero, Claudio Dadomo, Sebastián Suárez – Rodrigo Mora, Alejandro Mello (Ricardo Queiro, 74). Entraîneur : Pablo Repetto.

– Emelec: Marcelo Elizaga – Gabriel Achilier, Marcelo Fleitas, Eduardo Morante, Silvano Estacio – Pedro Quiñonez, David Quiroz, Fernando Giménez, Joao Rojas (José Quiñonez, 90+2) – Jaime Ayoví (Hernán Peirone, 62), Santiago Biglieri (Enner Valencia, 57). Entraîneur : Jorge Sampaoli.