Flamengo 2 – 3 Universidad de Chile

Après avoir éliminé l’un des favoris de l’épreuve au tour précédent, le Mengão retrouvait l’équipe qui lui avait pris la première place du groupe 8 : l’Universidad de Chile.

Il y a un mois, la ‘U’ décrochait un match nul dans les ultimes minutes au Maracaña (vous pouvez retrouver le résumé du match ici). Hier, le scenario fut totalement différent.

Une première période exceptionnelle des chiliens qui, profitant des maladresses offensives et défensives des brésiliens, menait logiquement deux buts à rien. C’était alors le signe de la révolte des rubos negros. Avec un Adriano encore sous le choc de sa non sélection (il était même incertain pour le match en raison de grande détresse), le Mengão parvenait à recoller au score peu avant la pause, sauvant ainsi les apparences tant le couperet était passé près.

Réduits à 10, les chiliens allaient disputer une seconde période héroïque. But du break d’entrée et Flamengo se retrouvait au pied du mur. Ce n’est finalement qu’à quelques minutes du terme que Juan réduisait le score mais le mal était fait. La ‘U’ s’impose au Maracaña et fait un grand pas vers la qualification.

Résumé vidéo :

Feuille de match :

Flamengo 2 – 3 Univesidad de Chile
Copa Libertadores – Quart de finale.

Buts : Adriano (38e) et Juan (89e) pour Flamengo, Victorino (4e), Olarra (23e) et Fernández (47e) pour Universidad de Chile.

– Flamengo: Bruno; Leonardo Moura, David, Ronaldo Angelim, Juan; Claudio Maldonado (m.45, Dejan Pétkovic), Rômulo (m.20, Michael), Willians, Kléberson (m.71, Dênis Marques); Vágner Love, Adriano. Entraîneur : Rogério Loureço.

– Universidad de Chile: Miguel Pinto; Matías Rodríguez, Mauricio Victorino, Rafael Olarra, José Rojas; Eduardo Vargas (m.45, Nelson Pinto), Walter Montillo (m.81, Edson Puch), Álvaro Fernández, Manuel Iturra, Felipe Seymour, Juan Manuel Olivera (m.74, Diego Rivarola). Entraîneur : Gerardo Pelusso.