saojose

Féminines : la sensation São José.

Incroyable surprise en demi-finale de la Libertadores 2011 avec la chute des grandissimes favorites de Santos. L’exploit, de taille, reste brésilien.

On le voyait dérouler tranquillement jusqu’au bout de l’épreuve mais Santos ne réalisera pas le triplé. Alors que tout semblait parti pour que la demi-finale tourne à la démonstration (ouverture du score d’Erika dès la première minute), Santos s’est écroulé. Deux banderilles mortelles, placées au meilleur moment (juste avant la pause et à cinq minutes du terme de la rencontre), œuvres de Formiga et Francielli (coup franc exceptionnel), et São José, petit club de seconde division brésilienne, invité en tant qu’organisateur, se paye le double tenant du titre, double champion du Brésil. Un coup de tonnerre.

Scénario identique dans l’autre demi-finale. Menées au score par Caracas sur un nouveau but d’Ysaura Viso, Colo Colo renverse la tendance en deux minutes (doublé de Bárbara Santibáñez) et finit par étriller son adversaire 4-1.

La grande finale 2011 de dimanche opposera donc São José à Colo Colo.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d299251111/htdocs/libertadores/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405