fred

Fluminense 2 – 0 Emelec

Tombé en Equateur, le Flu retrouvait son capitaine et avait pour mission de s’imposer pour accéder aux quarts de finale.

D’entrée de match, Fluminense s’évertuait à mettre la pression sur la défense du Bombillo qui résistait tant bien que mal. A la demi-heure de jeu, l’inévitable Fred faisait basculer la rencontre en venant couper un coup-franc de la tête. Menant au score, Fluminense ne relâchait pas la pression et malgré les quelques opportunités du Bombillo, allait finalement tuer le suspense en fin de match grâce à Carlinhos. Réduit à neuf, Emelec ne pouvait alors plus réagir.