ronaldinho

Tijuana 2 – 2 Atlético Mineiro

Favori de l’épreuve, le Galo et son extraordinaire puissance offensive passait un test redoutable au Mexique face à la révélation Tijuana.

L’Atlético Mineiro aura eu chaud. Dominé en début de match par des Xolos entreprenants, les brésiliens allaient craquer à deux reprises avant de réagir. Un premier but signé de l’inévitable Duvier Riascos à la demi-heure de jeu, un second d’entrée de second acte et la mission du Galo s’annonçait plus que délicate. Touché au visage en première période – il affirmera après match n’avoir joué qu’en n’y voyant que d’un œil – la star Ronaldinho allait reprendre espoir en fin de match. Sur un corner de Ronnie, Diego Tardelli faisait trembler les filets des Xolos pour la première fois de la compétition avant que Luan, en toute fin de match, ne vienne sauver un nul miraculeux pour le Galo.