pittoni

Olimpia 2 – 0 Atlético Mineiro

L’heure de la grande finale avait sonné : au Defensores, l’imprenable Olimpia accueillait le favori souvent bousculé mais jamais tombé Atlético Mineiro et ses stars brésiliennes.

Six finales, trois succès, Olimpia accueillait l’Atlético Mineiro de Ronaldinho en position de grand habitué de ce genre de rendez-vous. Dans sa forteresse rendue imprenable cette saison, le Decano allait une nouvelle fois pouvoir compter sur la pression exercée par son public pour faire craquer le favori des médias. Dans la bouillote du Defensores del Chaco, le Galo a craqué. Avec n Ronaldinho transparent (sorti peu après l’heure de jeu) et en l’absence de Bernard, l’Atlético Mineiro aura buté sur la redoutable organisation paraguayenne avant de se faire punir à deux reprises en milieu de première période et dans les arrêts de jeu sur un amour de coup-franc signé Pittoni.

Avec ce succès 2-0, le Decano se rendra au Brésil en position de force. Le Galo quant à lui se retrouve au pied d’un deuxième exploit à fournir : le même que celui réalisé face à Newell’s en demi-finale.

Résumé vidéo :