sanlorenzo

Bolívar 1 – 0 San Lorenzo

Remonter cinq buts en quatre-vingt-dix minutes. Telle était la mission (impossible) donnée aux joueurs de Bolívar à l’heure d’accueillir le favori San Lorenzo. Ne restait alors plus qu’à faire honneur à son rang.

Après avoir rendu une copie d’une incroyable médiocrité à l’aller, les hommes de voulaient absolument offrir à leurs supporters une sortie plus digne. Dans un Hernandez Siles bien garni malgré le peu d’enjeu, Bolívar s’est donc comporté comme on l’attendait. Face à un Cuervo très solide, les boliviens ont attendu la seconde période pour s’offrir leur meilleure occasion sur une tête de José Luis Chávez. Les minutes défilant, l’altitude allait jouer son rôle sur les organismes argentins qui laissaient alors les boliviens développer plus facilement leur jeu. Au bout des arrêts de jeu, sur une ultime percée, Gerardo Yecerote trompait Torrico, offrant à Bolívar un dernier succès dans cette superbe campagne 2014. San Lorenzo pouvait alors exulter, pour la première fois de son histoire, le Ciclon est en finale de la Libertadores.

Résumé

Feuille de match :

Bolívar 1 – 0 San Lorenzo

Copa Libertadores 2014 – Demi-finale retour

Estadio Henrandes Siles – 30 000 spectateurs

But : Gerardo Yecerote (90+1)

Arbitre : Carlos Vera

Avertissements : Capdevila, Cabrera pour Bolívar, Cetto, Ortigoza, Torrico, Blandi pour San Lorenzo

Formations :

Bolívar: Romel Quiñónez; Lorgio Alvarez, Ronald Eguino (Gerardo Yecerote), Nelson Cabrera, Luis Gutiérrez, José Sánchez Capdevila; José Luis Chávez, Juan Miguel Callejón (Oscar Rodas),Víctor Córdoba (Rudy Cardozo); Juan Carlos Arce, Carlos Tenorio. Entraîneur : Xabier Azkargorta.

San Lorenzo: Sebastián Torrico; Gonzalo Prósperi, Mauro Cetto (Fabricio Fontanini), Santiago Gentiletti, Emmanuel Más; Héctor Villalba, Juan Mercier, Néstor Ortigoza, Ignacio Piatti (Walter Kannemann); Leandro Romagnoli (Pablo Barrientos); Nicolás Blandi. Entraîneur : Edgardo Bauza