Pumas' Fidel Martínez (#20)  celebrates after scoring against Independiente del Valle, during their Libertadores Cup football match at  at Atahualpa Stadium in Quito on, May 17, 2016 / AFP / JUAN CEVALLOS        (Photo credit should read JUAN CEVALLOS/AFP/Getty Images)

Independiente del Valle 2 – 1 Pumas UNAM

Après l’exploit face au tenant du titre, Independiente del Valle accueillait une redoutable formation mexicaine et entendait bien reproduire sa performance du tour précédent.

Il aura fallu l’entrée d’un équatorien pour que la rencontre bascule. Malheureusement pour les Negriazules d’Independiente del Valle, cet équatorien, Fidel Martínez, portait le maillot des Pumas. Car avant son entrée, les locaux avaient parfaitement rempli leur mission après avoir pourtant souffert en ouverture de match, concédant deux opportunités pour Alcoba et Britos. Mais une fois la machine lancée, les hommes de Pablo Repetto ont pris les devants grâce à un doublé de José Angulo. Mais alors que les locaux auraient pu amplifier l’écart, les Pumas allaient finalement sauver la mise grâce à leur équatorien. Independiente del Valle devra ainsi aller défendre ce tout petit but d’écart au CU la semaine prochaine.

Feuille de match

Independiente del Valle 2 – 1 Pumas

Copa Libertadores 2016 – Quart de finale aller

Estadio Olímpico Atahualpa

Buts : José Angulo (41 et 55) pour Independiente del Valle, Fidel Martínez (73) pour les Pumas

Arbitre : Mauro Vigliano

Avertissements : Alatorre, Herrera, Caicedo, Arroyo et Sosa

Formations :

Independiente del Valle : Daniel Librado Azcona; Christian Núñez, Arturo Mina, Luis Caicedo, Luis Ayala; Dixon Arroyo (m.83, Emiliano Telechea), Jefferson Orejuela, Julio Angulo (m.77, Johnny Uchuari), Bryan Cabezas; Junior Sornoza (m.83, Gabriel Cortés), José Angulo. Entraîneur : Pablo Repetto.

Pumas : Alejandro Palacios; Marcelo Alatorre, Gerardo Alcoba, Darío Verón, Luis Fuentes; Alejandro Castro, Ismael Sosa, Javier Cortés (m.71, José Ruiz), Matías Britos (m.87, Dante López); Luis Quiñónez (m.58, Fidel Martínez), Eduardo Herrera. Entraîneur : Guillermo Vázquez.

Photo : JUAN CEVALLOS/AFP/Getty Images