Colombia's Atletico Nacional goalkepeer Franco Armani (L) celebrates with Farid Diaz at the end of his match against Argentina's Rosario Central  during the Copa Libertadores 2016  football match at Atanasio Girardot  stadium in Medellin, Antioquia department, Colombia, on May 19, 2016. / AFP / RAUL ARBOLEDA        (Photo credit should read RAUL ARBOLEDA/AFP/Getty Images)

Atlético Nacional 3 – 1 Rosario Central

Avec un but à remonter, l’Atlético Nacional devait se méfier d’un Central venu pour tuer rapidement le suspense et résister à la furia verte.

On appelle ça un gol agónico. En inscrivant le but du 3-1 à la 95e munute, Orlando Berrío, auteur d’un grand match, a propulsé l’Atlético Nacional dans le dernier carré de la Libertadores 2016. L’énorme bagarre qui a suivi la célébration peu glorieuse de l’attaquant Verdolaga aura témoigné de la tension qui pesait sur la partie. Marco Ruben avait pourtant ouvert le score d’entrée de partie pour Central, mettant l’Atlético Nacional devant l’obligation d’un miracle. Les Canallas prenaient le contrôle de la partie, semblait gérer la volonté adverse de revenir. Tout allait basculer juste avant la pause. Berrío s’amusait côté droit et servait Macnelly Torres pour l’égalisation de l’espoir. Dès le retour des vestiaires, une boulette de Donatti profitait à Moreno qui offrait à Guerra le but du 2-1, il restait alors 40 minutes pour aller chercher le but de la qualification. Bocanegra passait près d’y parvenir dans la minute suivante, la rencontre devenait tendue, les fautes se durcissait jusqu’à l’incroyable 95e minute et le déboulé d’Andrés Ibargüen. Berrío marquait, la bagarre qui s’en suivait lui coûtait un rouge mérité, Central terminait à 8, l’Atlético Nacional jouera São Paulo en demi-finale.

Feuille de match

Atlético Nacional 3 – 1 Rosario Central

Copa Libertadores 2016 – Quart de finale retour

Estadio Atanasio Girardot – 45 000 spectateurs

Buts : Macnelly Torres (45+2), Alejandro Guerra (50) et Orlando Berrío (90+5) pour l’Atlético Nacional, Marco Rubén (8 sp) pour Central

Arbitre : Daniel Fedorczuk

Avertissements : Marco Ruben, Alexis Henríquez, Andrés Ibargüen, Cristian Villagra et Alexander Mejía.

Expulsion : Esteban Burgos (m.90), Orlando Berrío (m.95), Damián Musto (m.95) et Giovani Lo Celso (m.99)

Formations :

Atlético Nacional : Franco Armani; Daniel Bocanegra, Davinson Sánchez, Alexis Henríquez, Farid Díaz; Alexander Mejía, Sebastián Pérez (m.35, Orlando Berrío), Alejandro Guerra, Macnelly Torres (m.85, David Castañeda); Jonathan Copete (m.46, Andrés Ibargüen), Marlos Moreno. Entraîneur : Reinaldo Rueda.

Rosario Central : Sebastián Sosa; Pablo Álvarez (m.43, Cristian Villagra), Alejandro Donatti, Esteban Burgos, Víctor Salazar; Damián Musto, José Fernández, Walter Montoya (m.52, Gastón Romero), Franco Cervi; Marco Rubén,Germán Herrera (m.72, Giovani Lo Celso). Entraîneur : Eduardo Coudet.

Photo : RAUL ARBOLEDA/AFP/Getty Images