fernandez

Vélez Sarsfield 1 – 1 Atlético Nacional

Battus à l’aller, les Verdolagas de l’Atlético Nacional n’avaient d’autre alternative que de s’imposer en Argentine pour survivre.

Dans l’obligation de s’imposer, l’Atlético Nacional aura passé la première période à livrer une rude bataille devant un Fortin bien organisé. Sur de son fait, Vélez allait attendre la seconde période pour appuyer sur l’accélérateur et allait se montrer diabolique. En dix minutes d’intense pression, les hommes de Gareca allaient faire plier l’Atlético Nacional et ouvrir le score par l’ancien stéphanois Augusto Fernández. Loin d’être assomés, les colombiens revenaient dans le match à vingt minutes du terme mais n’allaient alors plus jamais parvenir à déstabilier un Vélez d’une solidité et d’une maturité assez impressionnante.

Vidéo :

Feuille de match :

Vélez Sarsfield 1 – 1 Atlético Nacional
Copa Libertadores 2012 – Huitième de finale retour
Estadio: José Amalfitani – 18 000 spectateurs
Buts : Fernández (52) pour Vélez, Mosquera (69) pour l’Atlético Nacional

Arbitre : Julio Quintana.
Avertissements : Domínguez (14), Fernández (75), Cubero (86) pour Vélez, Henríquez (24), Bernal (54), Torres (58), Córdoba (71), Mosquera (90) pour l’Atlético Nacional

Formations :

Vélez: Marcelo Barovero – Fabián Cubero, Sebastián Domínguez, Fernando Tobio, Emiliano Papa – Augusto Fernández, Francisco Cerro, Víctor Zapata (Iván Bella, 68), Ariel Cabral – Juan Manuel Martínez (David Ramírez, 89), Lucas Pratto (Mauro Óbolo, 80). Entraîneur : Ricardo Gareca.

Atlético Nacional: Gastón Pezzuti – Alejandro Bernal, Cristian Tula, Alexis Henríquez, Farid Díaz – Avilés Hurtado (Diego Álvarez, 62), Alexánder Mejía, Jherson Córdoba (Juan Fernando Quintero, 81), Macnelly Torres – Luis Fernando Mosquera (Juan Valencia, 90+2), Dorlan Pabón. Entraîneur : Norberto Peluffo.