bolanos

Universidad Chile 0 – 1 Emelec

Dans un groupe compliqué, les points pris à l’extérieur pèseront lourds dans la balance. En se rendant à l’Estadio Nacional affronter une Universidad de Chile en crise, Emelec s’imaginer réaliser un joli coup.

Et le Bombillo y est parfaitement arrivé. Après un premier acte passé à contenir des locaux qui voulaient rapidement se rassurer et avaient, pour ce faire, décidé d’attaquer rapidement, les hommes de Gustavo Quinteros ont attendu la seconde période pour poser des soucis à la fébrile défense chilienne et prendre les devants sur un raid de la pépite Miller Bonaños. Le score ouvert, Emelec s’arcboutait sur les buts d’Esteban Dreer. Réduit à 10 à l’entrée des 10 dernières minutes, le Bombillo allait ensuite s’occuper de bien défendre et profiter des maladresses offensives d’une U dont le ressort de l’efficacité, grande spécialité du dernier tournoi, semble bien cassé. La U ouvre par une défaite et se retrouve d’entrée en danger avant de se déplacer au Brésil la semaine prochaine.

Feuille de match

Universidad Chile 0 – 1 Emelec

Copa Libertadores 2015 – Groupe 4 – 1ère journée

Estadio Nacional – 20 000 spectateurs

But : Miller Bolaños (63)

Arbitre : Silvio Trucco

Avertissements : Mena, Bolaños, González et Lorenzetti

Expulsions : Giménez et Narváez pour Emelec.

Formations 

Universidad de Chile: Johnny Herrera; Osvaldo González, José Rojas, Cristián Suárez, Paulo Magalhaes; Gustavo Lorenzetti, Gonzalo Espinoza, Guzmán Pereira, Gustavo Canales, Sebastián Ubilla (m.66, Leandro Benegas), César Cortés (m.60, Maximiliano Rodríguez). Entraîneur : Martín Lasarte.

Emelec: Esteban Dreer; John Narváez, Gabriel Achilier, José Luis Quiñónez, Oscar Bagüí; Pedro Quiñónez, Osvaldo Lastra, Ángel Mena (m.83, Mauro Fernández), Fernando Giménez; Miller Bolaños (m.89, Jorge Guagua), Luis Miguel Escalada (m.71, Robert Burbano). Entraîneur : Gustavo Quinteros.