tajan

River Plate (Uru) 2 – 0 Universidad de Chile

Pour sa première en Libertadores, le River Plate uruguayen s’offrait la plus belle affiche du premier tour en accueillant l’Universidad de Chile. Promesse d’un duel offensif entre la méthode Carrasco et la méthode Beccacece.

Une victoire claire et nette. En accueillant l’ambitieuses Universidad de Chile, River Plate savait qu’il devait se mettre à l’abri avant le retour à Santiago. Les hommes de JR Carrasco l’ont fait avec la manière, exhibant une fois encore les largesses défensives d’une U qui a encore bien de travail. Dominateurs toute la partie, les Darseneros ne se seront fait peur qu’à une reprise, lorsque, au terme d’une action collective de grande classe, Gustavo Canales oubliait ses deux coéquipiers dans son dos et butait sur Nicola Pérez. Le reste n’était qu’occasions uruguayenne avec notamment un intenable Michael Santos qui aurait dû bénéficier d’un penalty en première période mais qui se rattrapait à l’heure de jeu pour ouvrir le score. Johnny Herrera réalisait ensuite plusieurs interventions salvatrices mais allait se rater sur le 2-0 pour les locaux. La bande à Carrasco se rendra au Chili avec deux buts d’avance.

Feuille de match

River Plate 2 – 0 Universidad de Chile

Copa Libertadores 2016 – 1er tour aller

Estadio Domingo Burgueño de Maldonado

Buts : Michael Santos (61, sp), Johnny Herrera (71, csc)

Arbitre : Patricio Loustau (Arg)

Avertissements : Lorenzetti, Martínez, Monzón, Canales et Rodríguez

Formations :

River Plate : Nicola Pérez; Giovanni González, Ronaldo Conceiçao, Darío Flores, Diego Rodríguez; Fernando Gorriarán, Ángel Rodríguez, Robert Flores (m.37, Mario Leguizamón) (m.66 Bruno Montelongo); Edelson Pedroso (m.61, César Taján), Michael Santos, Nicolás Schiapaccasse. Entraîneur : Juan Ramón Carrasco.

Universidad de Chile : Johnny Herrera; Mathías Corujo (m.68, Sebastián Ubilla), Gonzalo Jara (m.75, Cristian Suárez), Nicolás Ramírez, Fabián Monzón; Matías Rodríguez, Sebastián Martínez, Gustavo Lorenzetti (m.77, Ricardo Guzmán), Luis Fariña; Patricio Rubio y Gustavo Canales. Entraîneur : Sebastián Beccacece.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d299251111/htdocs/libertadores/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405