Rogers Martinez (R), of Argentina's Racing Club celebrates after scoring against Bolivia's Bolivar, during their Copa Libertadores football match at Hernando Siles stadium in La Paz Bolivia, on April 20, 2016. / AFP / AIZAR RALDES        (Photo credit should read AIZAR RALDES/AFP/Getty Images)

Bolívar 1 – 1 Racing

En déplacement à l’Hernando Siles de La Paz, le Racing était en danger. Une défaite par deux buts d’écarts et Bolívar lui chipait la qualification en huitièmes.

 Après un premier acte sans relief, les choses se sont animées en seconde période lorsque Gastón Cellerino coupait un centre de Juanmi Callejón et donnait, sur une merveille de ciseau, de l’espoir à une formation bolivienne qui jusqu’ici avait surtout pêché par précipitation, sans doute sous pression d’un résultat sur un large écart à acquérir et menacés par les contres des argentins. Le but de Cellerino restera vain, une mauvaise sortie de Romel Quiñónez, un ballon qui rebondissait sur le poteau et était repris par Roger Martínez et le match était scellé. Le Racing sera des huitièmes.

Feuille de match

Bolívar 1 – 1 Racing

Copa Libertadores 2016 – Groupe 3 – 6e journée

Estadio Hernando Siles – 17 000 spectateurs

Buts : Gastón Cellerino (69) pour Bolívar, Roger Martínez (76) pour le Racing

Arbitre : Fernando Guerrero

Avertissements : Arrascaita, Videla et Flores

Formations :

Bolívar : Romel Quiñonez, Ronald Eguino, Walter Flores, Nelson Cabrera, Erwin Saavedra (m.46, Juan Carlos Arce), Danny Bejarano, José Luis Sánchez Capdevila, Jaime Arrascaita, Rudy Cardozo,Iván Borghelo (m.54, Juan Miguel Callejón), Gastón Cellerino.  Entraîneur : Rubén Darío Insúa.

Racing : Sebastián Saja, Iván Pillud, Nicolás Sánchez, Sergio Vittor, Leandro Grimmi, Gastón Díaz (m.71, Yonathan Cabral), Luciano Aued, Ezequiel Videla, Marcos Acuña, Oscar Romero (m.54,Roger Martinez), Lizandro López (m.84, Ricardo Noir). Entraîneur : Facundo Sava.

Photo : AIZAR RALDES/AFP/Getty Images