Nicolas Lopez (L) of Uruguay's Nacional, celebrates his goal scored against Brazils Corinthians, during their 2016 Copa Libertadores football match held at Arena Corinthians stadium, in Sao Paulo, Brazil, on May 4, 2016. / AFP / NELSON ALMEIDA        (Photo credit should read NELSON ALMEIDA/AFP/Getty Images)

Corinthians 2 – 2 Nacional

Dos à dos à l’issue du match aller, Corinthians et Nacional se retrouvaient au Brésil et devaient se départager.

Il n’a fallu que cinq minutes pour que Nico López ne vienne calmer l’Arena Corinthians en ouvrant le score pour le Bolso. Cueilli à froid, le Corinthians cherchait à égaliser au plus vite et y parvenait au quart d’heure. Mais ce nul 1-1 qualifiait encore le Nacional qui se retrouvait dans la position du chasseur pour le reste de la rencontre. Le Timão accélérait en début de seconde période et se faisait prendre en contre, avec toujours le duo López – Fernández à la baguette et Romero dans le rôle du tueur. André se voyait donné l’opportunité de ramener les siens sur penalty en fin de rencontre mais butait sur un excellent Conde (même si l’exécution est aussi à revoir), Marquinho Gabriel ne manquait pas le sien dans les derniers instants pour une nouvelle faute de Polenta mais c’était trop tard. Le champion du Brésil est éliminé.

Feuille de match

Corinthians 2 – 2 Nacional

Copa Libertadores 2016 – Huitième de finale retour

Arena Corinthians – 43 098 spectateurs

Buts : Lucca (14) et Marquinhos Gabriel (93 sp) pour le Corinthians, Nicolás López (5) et Santiago Romero (56) pour le Nacional

Arbitre : Néstor Pitana

Avertissements : Polenta, Porras, Eguren, Romero, Tabó, Ramírez, Felipe et Henrique

Expulsion : Fágner

Formations :

Corinthians : Cássio; Fágner, Felipe, Yago, Uendel; Bruno Henrique (m.69, Danilo), Elías,  Rodriguinho, Giovanni Augusto (m.58, Marquinhos Gabriel); Lucca (m.58, Ángel Romero), André. Entraîneur : Tite.

Nacional : Esteban Conde; Jorge Fucile, Mauricio Victorino, Diego Polenta, Alfonso Espino; Gonzalo Porras (m.89, Sebastián Eguren), Santiago Romero, Leandro Barcia (m.73, Christian Tabó), Sebastián Fernández (m.67, Felipe Carballo); Kevin Ramírez, Nicolás López. Entraîneur : Gustavo Munúa.

Photo : NELSON ALMEIDA/AFP/Getty Images