Miguel Borja of Colombia's Atletico Nacional, celebrates after scoring against Brazil's Sao Paulo, during their 2016 Copa Libertadores semi final first leg football match at Morumbi stadium, in Sao Paulo, Brazil, on July 6, 2016. / AFP / Miguel Schincariol        (Photo credit should read MIGUEL SCHINCARIOL/AFP/Getty Images)

São Paulo 0 – 2 Atlético Nacional

Demi-finale ouverte entre le dernier rescapé brésilien et l’épouvantail colombien. Pour São Paulo, l’équation était simple, il fallait briser la muraille verdolaga et éviter les contres.

Le début de partie était à l’avantage des locaux qui tentaient de désorganiser une formation colombienne réputée difficile à déstabiliser (trois buts encaissés en 10 matchs de Libertadores). Les premières situations étaient donc en faveur du Tricolor avant que l’Atlético Nacional ne se pose sur le terrain, prenne le contrôle du milieu et s’en remette aux percées du duo Ibargüen – Moreno pour faire passer quelques frissons dans le Morumbi. Les deux meilleures occasions paulistes étaient deux frappes de Michel Bastos sortie par Armani au quart d’heure et en fin de premier acte. En seconde période, les hommes de Bauza tentaient de se montrer offensivement mais leur manque de rythme et d’intensité facilitait la tâche aux Verdolagas qui pouvaient alors contrer. Marlos Moreno passait la vitesse supérieure, Borja se procurait trois énormes situations, dont une tête sur la barre, l’avertissement n’était pas reçu par São Paulo qui, à l’image de Maicon, allait craquer. Réduit à 10, le Tricolor allait finalement céder en fin de rencontre sur deux mouvements géniaux des colombiens et un doublé de Borja. L’Atlético Nacional s’impose 2-0 au Morumbi et a mis déjà un pied en finale.

Feuille de match

São Paulo 0 – 2 Atlético Nacional

Copa Libertadores 2016 – Demi-finale aller

Estadio Morumbi

Buts : Miguel Ángel Borja (81 et 87)

Arbitre : Mauro Vigliano

Avertissements : João Schmidt, Farid Díaz, Miguel Ángel Borja

Expulsion : Maicon (m.72)

Formations :

São Paulo : Denis; Bruno, Rodrigo Caio, Maicon, Eugenio Mena; Thiago Mendes, João Schmidt (m.70, Daniel), Wesley (m.79, Hudson), Michel Bastos, Ytalo (m.61, Alan Kardec); Jonathan Calleri. Entraîneur : Edgardo Bauza.

Atlético Nacional : Franco Armani; Daniel Bocanegra, Davinson Sánchez, Alexis Henríquez, Farid Díaz; Sebastián Pérez (m.86, Diego Arias), Alexánder Mejía, Macnelly Torres, Andrés Ibargüen (m.59, Alejandro Guerra), Marlos Moreno (m.90, Elkin Blanco); Miguel Ángel Borja. Entraîneur : Reinaldo Rueda.

Photo : MIGUEL SCHINCARIOL/AFP/Getty Images