Ecuador's Independiente del Valle defender Luis Caicedo celebrates after scoring against Argentina's Boca Juniors during their Libertadores Cup second leg semifinal match at the "Bombonera" stadium in Buenos Aires, Argentina, on July 14, 2016. / AFP / EITAN ABRAMOVICH        (Photo credit should read EITAN ABRAMOVICH/AFP/Getty Images)

Boca Juniors 2 – 3 Independiente del Valle

Un but à remonter. Telle était la mission de Boca à l’heure de retrouver sa Bombonera et ainsi espérer retrouver l’Atlético Nacional en finale de la Libertadores.

Tout avait pourtant si bien commencé… A peine le temps d’entrer dans le match qu’un amour de centre de Fabra mal apprécié par la défense équatorienne permettait à Cristian Pavón, totalement oublié par Bryan Cabezas au second d’ouvrir le score. 3 minutes de jeu, Boca avait déjà retourné le match et semblait alors contrôler la partie, se procurant plusieurs situations de doubler la mise face à une arrière garde qui semblait totalement débordée et hors du match. Mais Boca ne peut compter sur sa défense, ne pouvait imaginer les cadeaux qu’elle allait faire aux Negriazules. Un long ballon contrôlé par Junior Sornoza qu’Orión sortait en corner, une erreur de marquage qui profitait à Caicedo et Independiente del Valle rentrait aux vestiaires avec un nul synonyme de qualification. Le pire était à venir pour les Xeneizes. Une déviation de la tête de Sornoza lançait Cabezas plus vif que Jara et Insaurralde, les équatoriens menaient au score dès le retour des vestiaires. Puis la boulette de l’année, celle d’Agustín Orión dont la passe totalement ratée permettait à Julio Angulo d’aller tuer le match deux minutes plus tard. Boca devait marquer quatre fois en une demi-heure, se remettait à dominer mais continuait surtout son opération suicide. Lodeiro manquait son penalty, Independiente manquait quelques contres, le but tardif de Pavón ne changeait rien, la sensation de l’année se nomme Independiente del Valle qui jouera sa première finale de Libertadores pour sa troisième participation à l’épreuve. Et Boca commence sa temporada 2016/2017 par des regrets qui pourraient annoncer une crise.

Feuille de match :

Boca Juniors 2 – 3 Independiente del Valle

Copa Libertadores 2016 – Demi-finale retour

Estadio La Bombonera – 47 000 spectateurs

Buts : Cristian Pavón (3 et 90) pour Boca, Luis Caicedo (24), Bryan Cabezas (49) et Julio Angulo (50) pour Independiente del Valle

Arbitre : Daniel Fedorczuk

Avertissements : Zuqui, Fabra et Daniel Díaz pour Boca Juniors,Caicedo, Rizotto et Mina pour Indpendiente del Valle

Formations :

Boca Juinors : Agustín Orión; Leonardo Jara, Juan Manuel Insaurralde, Daniel Díaz, Frank Fabra; Pablo Pérez (m.62, Walter Bou), Andrés Cubas (m.53, Darío Benedetto), Fernando Zuqui; Cristian Pavón, Carlos Tevez, Nicolás Lodeiro. Entraîneur : Guillermo Barros Schelotto.

Independiente del Valle : Librado Azcona; Christian Núñez, Arturo Mina, Luis Caicedo (m.88, Luis León), Luis Ayala (m.37, Emiliano Tellechea); Mario Rizotto (m.90, Jonathan González), Jefferson Orejuela; Julio Angulo, Junior Sornoza,  Bryan Cabezas; José Angulo. Entraîneur : Pablo Repetto.

Photo : EITAN ABRAMOVICH/AFP/Getty Images